Le ministère jordanien des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur israélien Daniel Nevo pour protester contre les mesures prises par Jérusalem sur le mont du Temple lors d’affrontements entre la police et des jeteurs de pierres palestiniens, ont révélé lundi soir des médias jordaniens.

Les dirigeants jordaniens ont protesté contre ce qu’ils qualifient de « violation grossière du droit international et de l’accord de paix entre les deux pays. »

Ils ont accusé Israël d’autoriser les Juifs israéliens extrémistes à pénétrer dans l’enceinte et à attaquer des fidèles musulmans devant la mosquée Al-Aqsa.

Les Jordaniens ont ajouté qu’ils avaient confié à Israël la pleine responsabilité pour maintenir la sécurité et le calme sur le mont du Temple.

Dimanche, des incidents ont éclaté entre la police israélienne et des dizaines de lanceurs de pierres arabes sur le mont du Temple alors que les fidèles chrétiens se rendaient dans la Vieille Ville pour célébrer le dimanche de Pâques.