La Jordanie serait en train d’examiner la possibilité d’annuler l’accord sur le gaz naturel signé avec Israël après des entretiens avec une société algérienne, a signalé la radio israélienne mardi.

Ce point d’interrogation sur le mémorandum d’accord israélo-jordanien pourrait porter atteinte à l’argument central du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour justifier l’accord-cadre controversé sur le gaz israélien.

La radio israélienne a cité un haut responsable, anonyme, du Parlement jordanien qui a déclaré qu’il y avait de plus en plus de soutien au sein du Parlement pour annuler l’accord avec Israël.

Une délégation jordanienne a récemment visité l’Algérie et a eu des entretiens avec une compagnie de gaz là-bas sur un éventuel accord à l’importation, selon le rapport.