AMMAN – La Jordanie a souligné mercredi 29 janvier que le projet israélien de construction d’un aéroport près de la ville d’Eilat aura « un gros impact sur la sécurité » de l’aéroport de la ville voisine d’Aqaba en Jordanie.

Ce projet « aura un gros impact sur la sécurité des opérations à l’aéroport international du Roi Hussein d’Aqaba », a affirmé la ministre du Transport Lina Chabib devant les députés.

Le nouvel aéroport israélien remplacerait celui d’Eilat, qui se trouve dans le centre de cette ville touristique, ainsi que celui de Ovda dans le désert du Néguev.

Aqaba est situé à moins de 10 km d’Eilat. Israël envisage de construire le nouvel aéroport à Timna, au nord-est de cette ville de la mer Rouge dans la région de Aravah, désert du Néguev.

« La distance entre l’aéroport d’Aqaba et le (nouvel) aéroport est très courte, ce qui affectera les décollages et atterrissages ainsi que les mesures de sécurité », a expliqué la ministre.

L’aéroport, qui devrait coûter 1,6 milliard de shekels (328 millions d’euros), « ne répond pas aux normes internationales de l’Organisation de l’aviation civile (internationale) sur la construction des aéroports », a-t-elle souligné.

En outre, elle a estimé que le projet n’était « pas conforme au traité de paix » que la Jordanie et Israël ont signé en 1994, ajoutant que des responsables des deux pays discutaient actuellement de la question.