Un tribunal des référés en Egypte a classé dimanche comme mouvement « terroriste » l’organisation de l’Etat islamique (EI) qui sévit notamment en Irak et en Syrie, et auquel un groupe terroriste égyptien a récemment prêté allégeance, selon l’agence de presse officielle Mena.

Ansar Beït al-Maqdess, basé dans la péninsule du Sinaï, qui a récemment fait allégeance à l’EI, était déjà considéré comme une organisation « terroriste » après une décision de justice similaire.

Ce groupe terroriste a revendiqué la plupart des attentats visant les forces de l’ordre depuis que l’armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013.

« Le verdict a été rendu après la plainte d’un avocat », a précisé Mena.

Les djihadistes égyptiens disent agir en représailles à la sanglante répression qui s’est abattue sur les partisans de Morsi.