L’Organisation de la coopération islamique (OCI) et la Ligue arabe ont lancé un appel conjoint à un cessez-le-feu en Syrie durant le mois de jeûne musulman du ramadan, qui a commencé dimanche.

Dans un communiqué, les deux organisations ont souhaité « un arrêt des violences et des combats sous toutes leurs formes à l’occasion du mois saint du ramadan ».

La trêve servirait à « alléger les souffrances des Syriens et à permettre aux organisations caritatives d’apporter une assistance humanitaire aux régions affectées » par le conflit, explique le texte.

Les deux organisations ont exhorté les puissances régionales et l’ensemble de la communauté internationale à soutenir cet appel et à faire pression en ce sens sur le gouvernement syrien et sur les rebelles.

La crise en Syrie a commencé en mars 2011 avec un mouvement de protestation pacifique impitoyablement réprimé avant de se transformer en un conflit armé complexe qui a fait selon une ONG syrienne plus de 162.000 morts et a forcé selon l’ONU plus de neuf millions de Syriens, soit près de la moitié de la population, à quitter leur foyer.