Le président américain Barack Obama a adopté vendredi une législation visant à renforcer la recherche cyber-sécuritaire et les efforts de développement entre les Etats Unis et Israël, a dit lundi l’un des membres du Congrès impliqué dans l’élaboration du projet de loi.

Le Partenariat de Recherche Avancée passé en 2016 entre les Etats Unis et Israël, qui a réuni un soutien bipartisan, s’étendra à la recherche conjointe et à la création d’une subvention venant aider de nouveaux développements.

Les Représentants John Ratcliffe, Républicain du Texas et Jim Langevin, Démocrate de Rhode Island, ont introduit cette mesure après être revenus d’un voyage avec l’institution en Israël au mois de juillet qui s‘était intéressé aux questions liées à la cyber-sécurité dans les deux pays, a annoncé le bureau de Ratcliffe dans le communiqué émis lundi.

Ratcliffe est le président du sous-comité chargé de la sécurité nationale sur la cyber-sécurité, la protection des infrastructures et les technologies sécuritaires.

Le président américain Barack Obama et le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche, en 2012. (Crédit : Avi Ohayon/GPO/Flash90)

Le président américain Barack Obama et le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche, en 2012. (Crédit : Avi Ohayon/GPO/Flash90)

Langevin a fait savoir dans une déclaration que la cyber-sécurité est « le défi sécuritaire national et économique de notre temps et nous devons utiliser toutes les ressources à notre disposition pour soutenir la recherche, renforcer l’innovation et fortifier nos cyber-défenses. Ceci doit inclure une approche collaborative qui nous permet de travailler avec nos meilleurs partenaires, comme Israël, au développement de nouvelles technologies pour nos répondeurs aux cyber-incidents. »

Les législateurs ont indiqué que leurs rencontres avec de hauts-responsables israéliens, dont le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense d’alors Moshe Yaalon, avaient posé les fondations critiques de la législation conjointe des deux pays en termes de cyber-sécurité.

“Nos discussions avec des leaders de la sécurité nationale et de la cyber-sécurité israélienne ont révélé la richesse immense d’un potentiel encore disponible que nous pouvons renforcer encore pour combiner collectivement nos efforts dans le combat contre les cyber-menaces croissantes”, a expliqué Ratcliffe dans son communiqué. Nous sommes extrêmement reconnaissants d’avoir cette opportunité de travailler étroitement avec un pays qui est un pionnier prouvé de la cyber-science et un leader dans ce secteur d’expertise ».