WASHINGTON – A l’âge de trois ans, l’oncle Joe de Daniel Rosenthal lui apprend à faire disparaître un objet avant de le faire réapparaître derrière son oreille.

Curieux, il demande à son oncle de lui apprendre d’autres tours de magie.

« L’émerveillement et le mystère », raconte Rosenthal, âgé de 17 ans. « Je suis tombé amoureux de la magie ; c’est tellement incroyable. »

Dès l’âge de 5 ans, il se produit déjà lors de célébrations. « J’enseignais les tours de mon oncle ».

A 8 ans, Rosenthal exécute des spectacles de magie bénévolement dans le département de chimiothérapie de l’hôpital Kaiser à Santa Rosa, en Californie.

Un jour, un patient de l’hôpital lui assure avoir entendu des rires pour la première fois dans l’unité de chimiothérapie au cours du spectacle de magie.

Rosenthal décide alors de monter une organisation nommée « La magie est un médicament », qui offre l’occasion à des magiciens professionnels de s’engager dans des activités bénévoles.

« J’ai observé comment la magie pouvait faire disparaître les angoisses un court moment et apporter le bonheur aux gens les plus malheureux ».

Actuellement étudiant au lycée Maria Carrillo de Santa Rosa, Rosenthal a remporté en 2012 le prix Tikkun Olam Diller Teen, qui récompense les activités de son organisation.

Le prix de 36 000 dollars a permis à l’organisation d’élargir et d’acheter des kits magiques thérapeutiques que le personnel hospitalier donne aux patients.

« Le bikkur holim, la visite aux malades, est une immense mitsva », a déclaré Rosenthal. « C’est un acte que je me suis engagé à accomplir, notamment à travers ‘La magie est un médicament’, destiné à en inspirer d’autres ».

Le magicien en herbe a accepté de se confier à JTA à propos de son avenir, de ses rêves et de ses héros.

Qui ou quelles ont été les plus grandes influences sur votre vie jusqu’ici ?

Certainement, mon oncle qui m’a initié à la magie. Il a toujours été mon mentor, et pas seulement dans le domaine de la magie, mais également un mentor de vie. Ma famille également, qui m’a toujours encouragé à donner le meilleur de moi-même

Pourriez-vous nous faire part d’une expérience juive significative que vous avez vécue ?

Un spectacle dans un hôpital et un centre d’accueil pour adultes déficients mentaux en Israël. C’était incroyable de voir tant de Juifs réunis en un seul endroit.

Quelle est votre fête juive préférée ?

Hanoucca. Ma grand-mère cuisine des latkes exceptionnels, et chaque année, ma famille se réunit.

Si vous pouviez déjeuner ou prendre un café avec quelqu’un et lui parler à cette occasion de « La magie est un médicament », qui serait-ce ?
Harry Houdini.

Il fut le plus grand magicien du monde et s’est aussi produit en spectacle pour des enfants hospitalisés. Il est l’un de mes héros dans le domaine de la magie. Patch Adams également. Lui aussi a visité les malades et joué au clown dans les hôpitaux.

Que souhaitez-vous faire à l’âge adulte ou quelle carrière envisagez-vous dans 10 ans ?

J’aimerais devenir médecin. J’aimerais travailler avec les patients, peut-être en tant que chirurgien pédiatrique.

Qu’aimez-vous faire pour vous amuser ?

J’ai pratiquement obtenu la ceinture noire de Tae Kwon Do, et je joue du violon depuis tout jeune. J’aime aussi passer du temps avec mes amis et jouer avec mes frères et sœurs.