La ville de Jérusalem a diffusé mardi les détails du travail de Sara Netanyahu, épouse du Premier ministre Benjamin Netanyahu, conformément à une ordonnance du tribunal qui avait été sollicitée par un journaliste désireux d’obtenir les données par le biais d’une requête relative à la liberté de l’information.

Le document montre que Sara Netanyahu a commencé à travailler pour la municipalité en décembre 2005. En septembre 2016, elle est passée d’un travail à mi-temps à un emploi à tiers-temps.

Elle a travaillé 57,7 heures par mois en moyenne même s’il y a d’importantes variations — elle a par exemple travaillé presque 100 heures au mois de mars 2016 et moins de 29 au mois d’octobre.

Ben Caspit, journaliste pour le quotidien Maariv, avait cherché des détails sur son activité professionnelle au poste de psychopédagogue auprès de la municipalité.

Le juge à la cour de district de Jérusalem Arnon Garel avait statué le mois dernier que la ville devait donner dans les 30 jours les détails sur le travail de Netanyahu – les heures effectuées chaque mois, les éventuels changements réalisés dans la définition de son poste, le nombre total d’heure travaillées au cours de l’année – pour les périodes précédant la requête d’information – et les interruptions dans son emploi du temps ayant duré plus de 30 jours.