La Maison Blanche a démenti lundi envisager une baisse de l’aide américaine à Israël en raison des tensions avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur les négociations avec Téhéran sur le nucléaire.

Des médias israéliens ont évoqué une possible réduction de l’aide américaine existante à l’Etat hébreu et des hésitations de Washington sur le financement de programmes tels que le système d’interception de missiles balistiques « Arrow 3 ».

« Ces informations sont fausses », a déclaré Bernadette Meehan, porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC).

M. Netanhyahu doit s’exprimer mardi devant le Congrès américain, une démarche qui a provoqué la colère de la Maison Blanche d’autant qu’elle a été – fait sans précédent – tenue à l’écart de la préparation de cette visite.

Lundi, devant le congrès du principal lobby pro-israélien américain (Aipac), M. Netanyahu a longuement mis en avant la solidité des liens entre son pays et les Etats-Unis. « L’annonce de la fin de la relation avec les Etats-Unis est non seulement prématurée mais fausse », a-t-il lancé.