Le président américain Donald Trump s’est entretenu lundi avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, lui assurant être prêt à poursuivre l’assistance militaire des Etats-Unis à l’Egypte, a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche.

« Le président s’est engagé à continuer d’apporter une assistance militaire à l’Egypte et à travailler avec l’Egypte pour s’assurer que cette assistance soutienne bien le combat militaire contre le terrorisme », a dit Sean Spicer.

Donald Trump « a souligné le fait que les Etats-Unis restent engagés en faveur de cette relation bilatérale qui a aidé les deux pays à surmonter les défis dans la région pendant des décennies », a ajouté le porte-parole.

« Les deux dirigeants ont évoqué une visite aux Etats-Unis à l’avenir », a précisé Sean Spicer, sans donner de détails supplémentaires.

L’aide militaire américaine à l’Egypte avait été en partie suspendue en 2013 par le président Barack Obama, en réaction à la répression contre des partisans de l’ex-président Mohamed Morsi, avant d’être rétablie en mars 2015 avec une enveloppe de 1,3 milliard de dollars par an.

La diplomatie américaine avait ensuite publiquement relancé en août 2015 le partenariat « stratégique » avec l’Egypte, en promettant le soutien de Washington en matière de sécurité et de lutte antiterroriste.