L’armée israélienne a cartographié dans la nuit de dimanche à lundi la maison du terroriste palestinien Mamduh Amro avant sa démolition, a déclaré lundi Tsahal.

Amro, 26 ans, du village de Dura, près de Hébron, avait tenté la semaine dernière de poignarder l’officier de réserve de l’armée de l’air Eliav Gelman au carrefour du Gush Etzion dans le bloc d’implantations du Gush Etzion au sud de Jérusalem.

Gelman, père de deux enfants de l’implantation de Karmei Tzur à proximité, a été touché par une balle perdue visant Amro.

Il a été évacué dans un état critique à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, où il a succombé à ses blessures environ deux heures après l’attaque. Il était sur le chemin du retour de sa base aérienne, où il effectuait une période de réserve.

Amro a subi des blessures modérées à graves et a été soigné à Jérusalem.

Le carrefour du Gush Etzion a connu de nombreuses attaques palestiniennes, ciblant souvent des soldats stationnés à l’intersection. En novembre, trois personnes, dont l’adolescent américano-israélien Ezra Schwartz, ont été tuées dans une attaque à l’arme à feu.

Lundi matin, les soldats de Tsahal ont arrêté deux suspects qui sont soupçonnés de s’être introduits en Israël depuis la bande de Gaza, a dit un porte-parole de l’armée. Les deux ont été interpellés près de l’enclave palestinienne et n’étaient pas armés, a précisé le porte-parole.

Egalement pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 19 suspects en Cisjordanie. A Hébron, ils ont confisqué deux fusils M16, un revolver et des munitions.