Une croix gammée et le mot « bombe » ont été retrouvés à l’intérieur du Centre communautaire juif de Staten Island, à New York.

Aucune bombe n’a été découverte dans le bâtiment mercredi matin par la police, qui aurait enquêté sur l’incident comme un crime de haine.

L’incident est survenu deux jours après que 16 centres communautaires juifs le long de la côte Est ont reçu des menaces à la bombe, menant à l’évacuation de centaines de personnes, y compris les personnes âgées et les écoliers, dans les bâtiments.

« Les menaces infondées qui ont conduit à des évacuations et des enquêtes policières ont profondément troublé les membres de la communauté juive », a déclaré Evan Bernstein, le directeur régional de New York de la Ligue Anti-Diffamation (ADL), dans un communiqué publié jeudi.

« À l’heure actuelle, on ne sait pas si la menace de Staten Island est directement liée aux autres incidents qui ont frappé les centres communautaires juifs à travers la côte Est ».