Une mère et ses quatre filles qu’elle aurait assassinées dimanche à Jérusalem ont été enterrées lundi soir dans le cimetière Har Menuhot de la capitale, a annoncé la radio militaire.

Le père des fillettes, âgées de neuf mois, deux ans, sept ans et neuf ans, a prononcé un émouvant hommage lors des funérailles, citant le Livre de Job : « ‘Dieu donne, et Dieu reprend’, mais qu’a-t-Il pris ? Des petites filles ? »

Des centaines de personnes auraient assisté à l’enterrement. Le pays, et particulièrement la communauté franco-israélienne de Jérusalem, ont été saisis par la tragédie. Le couple avait immigré de France il y a plus de dix ans. L’identité de la famille n’a pas été rendue publique.

Nir Barkat, le maire de Jérusalem, a également rendu hommage aux enfants, déclarant : « un deuil lourd s’est abattu sur Jérusalem et sur l’Etat d’Israël. Nous n’avons pas de mot de réconfort. Nous sommes ici pour vous aider à rester forts. »

Les résultats de l’autopsie des corps de deux des fillettes ont indiqué que la mère avait étranglé ses enfants avant de mettre le feu à l’appartement et de se suicider, a annoncé lundi la Deuxième chaîne.

L’avocat du père, Dror Schusheim, a raconté à la chaîne que son client n’arrêtait pas de pleurer et demandait : « où est ma famille ? ».

L’homme est « totalement brisé, comme les personnes qui l’entourent. Ses parents sont venus de l’étranger, son frère est ici aussi, et d’autres personnes le soutiennent à ses côtés », a déclaré Schusheim.

La scène d'un incendie mortel dans un appartement de Jérusalem, le 1er janvier 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La scène d’un incendie mortel dans un appartement de Jérusalem, le 1er janvier 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Selon la Deuxième chaîne, il aurait tenté d’appeler sa femme pendant des heures, mais en vain. Il était rentré plus tôt chez lui pour comprendre ce qu’il se passait, et a trouvé les services de secours à proximité de son domicile.

« Je ne comprends pas comment c’est arrivé. Il n’y a pas eu de signes. Il y a eu des problèmes après la naissance et je savais qu’elle n’allait pas bien, comme auparavant. J’ai pensé que cela passerait et que nous surmonterions cela. Mais rien ne m’a laissé penser qu’elle ferait quelque chose de pareil », a déclaré le père selon son avocat.