La ministre suédoise des Affaires étrangères Margot Wallström a repoussé sine die une visite qu’elle projetait de faire en Israël et en Palestine la semaine prochaine, a-t-on appris mercredi auprès du gouvernement suédois.

« La ministre des Affaires étrangères a décidé de reporter sa visite en Israël et en Palestine. Plutôt que la semaine prochaine elle aura lieu ultérieurement. Aucune date n’est encore arrêtée », a indiqué à l’AFP le porte-parole de Mme Wallström, Erik Boman.

La Suède a reconnu l’État palestinien le 30 octobre, amenant Israël à immédiatement rappeler son ambassadeur pour consultations. Ce dernier était retourné à Stockholm au bout d’un mois.

Le projet de visite de Mme Wallström n’avait jamais été annoncé officiellement.

Des médias israéliens avaient été les premiers à l’évoquer, mi-décembre, en affirmant que son homologue israélien Avigdor Liberman ne souhaitait pas la rencontrer.

Selon les médias suédois, le but de ce voyage était notamment d’honorer la mémoire de Raoul Wallenberg, diplomate suédois qui sauva des dizaines de milliers de juifs de Budapest en leur délivrant des papiers suédois en 1944-1945.