En septembre, l’acteur originaire des Etats-Unis, Clayton Fox sera de retour en Israël pour faire revivre le succès de la première israélienne « An Iliad. »

An Iliad est une réinterprétation moderne du poème classique de Homer, adapté par les praticiens du théâtre reconnus du fait de leurs récompenses dans le domaine ; Lisa Peterson & Denis O’Hare.

Tel un conteur solitaire, ‘Le poète’, est destiné à voyager dans le monde racontant l’histoire des tragédies grècques de Troie pour le reste de l’éternité, avec pour seule aide la belle ‘Muse’ dans sa quête.

Cette fois, ‘Le Poète’ se trouve dans le coeur d’Israël, remémorant les évènements de Troie pour un public qui ne connaît que trop bien la familière histoire du conflit.

Cette production, dirigée par le directeur israélien Yaniv Rosenblat, est le retour de la pièce américaine à succès du Théâtre National Anglais d’Israël (ENTI) qui a généré une rupture de stock des billets en 2014.

La pièce comprend la performance de l’ébahissant Clayton Fox (“ Rusé comme son nom”; Hedy Weiss, Chicago Sun-Times) qui est ‘Le Poète’ ainsi qu’une bande musicale originale hantée écrite et joué sur scène en direct par la revigorante Naomi Kern (qui a fait partie de l’Orchestre Philharmonique Israélien), jouant la ravissante ‘Muse’, envoyée pour l’épauler dans sa quête.

Joué en exclusivité à Tel Aviv l’an dernier, cette pièce effectuera son retour sous forme de tournée et est attendue dans 4 lieux stupéfiants dans tout le pays, comptant Tel Aviv, Jérusalem, et le lieu des origines dans le nord, Jaffa qui sera revisité cette année.

Les billets d’entrée seront en vente à partir de mi-août et des billets à prix réduits seront disponibles pour les premiers, les étudiants/soldats et les groupes.

Selon Clayton Fox, l’acteur principal de la pièce, An Illiad est un “somptueux, lyrique, récit revisité de façon contemporaine de la guerre de Troie qui combine musique et récit ancien avec une conscience de nos circonstances globales”

Fox, qui a passé du temps en Israël l’an dernier faisant du volontariat avec des enfants et des personnes âgées dans le sud de Tel Aviv et Jaffa, raconte : “ C’est un grand défi d’aborder le sujet de la guerre en Israël… mais cette pièce nous transporte à une époque et un lieu de notre mémoire collective et nous permet d’accéder à une vision universelle concernant ces thèmes.”

Johannah Jolson, fondatrice et directeure artistique du Théâtre National Anglais d’Israël confirme : “Le Théâtre auquel nous sommes attachés et passionné de produire au Théâtre National Anglais d’Israël n’est pas seulement à propos de Théâtre professionnel britannique anglophone de haute qualité, mais aussi un théâtre qui résonne spécifiquement avec le public israélien. Cette pièce touche à des thèmes auxquels nous, en tant que public israélien, sommes connectés avec à un niveau instinctif, peu importe nos antécédants. »

L’an dernier la production de AN ILLIAD s’est terminée quelques semaines avant le lancement de l’Opération de Protection des Frontières, qui a été un poignant rappel pour nous que même si cette histoire date de plusieurs milliers d’années, des tragédies similaires continuent de se manifester dans nos réalités à ce jour.