Les troupes israéliennes ont arrêté un homme à Hébron en possession d’un fusil d’assaut M-4 alors qu’il tentait apparemment de le faire entrer en Israël depuis la Cisjordanie lundi soir, ont fait savoir les responsables.

Selon la police, le suspect, un ressortissant jordanien qui vit à Hébron, a traversé un barrage qui avait été établi dans les collines du sud de Hébron à la lumière de renseignements collectés par des enquêteurs.

Alors qu’il s’éloignait en accélérant, les agents de police l’ont pourchassé dans leur voiture. L’homme, âgé de 30 ans, a alors abandonné son véhicule et s’est échappé à pieds, les enquêteurs à sa poursuite.

Il a été arrêté dans la région de Tel Arad dans le sud des collines de Hébron, a fait savoir la police.

Dans la voiture, les enquêteurs ont trouvé le fusil d’assaut M-4 dont le chargeur était plein. Au cours de son interrogatoire, le suspect a indiqué avoir été payé 500 shekels pour faire entrer la voiture en Israël. Selon la police, l’homme savait qu’une arme se trouvait dans la voiture.

Une séquence vidéo de l’arrestation a été enregistrée par un soldat du corps des renseignements de combat qui a contrôlé la scène à travers une caméra de surveillance, a fait savoir l’armée.

La police a fait savoir qu’elle présenterait le suspect devant un juge mardi afin de le maintenir en détention.

L'arme retrouvée dans la voiture d'un suspect palestinien en Cisjordanie, le 21 août 2017. (Crédit : armée israélienne)

L’arme retrouvée dans la voiture d’un suspect palestinien en Cisjordanie, le 21 août 2017. (Crédit : armée israélienne)

Cette arrestation est survenue vingt-quatre heures après que l’armée a annoncé avoir trouvé un fusil d’assaut de type M-4 dans la voiture d’un suspect qui s’était enfui alors qu’il lui avait été demandé de s’arrêter dans le nord de la Cisjordanie. L’homme n’a pas encore été retrouvé.

Dans une autre opération dans l’ouest de la Cisjordanie, mardi matin, les militaires ont également confisqué une arme à feu improvisée produite artisanalement dans la ville palestinienne d’al-Shuyukh, à proximité de Hébron, ont fait savoir les soldats.

Le propriétaire de l’arme à feu a lui aussi été appréhendé, a fait savoir un porte-parole de l’armée.

Au cours des deux dernières années, l’armée a réprimé le commerce des armes clandestines, arrêtant des trafiquants et faisant fermer des ateliers présumés de fabrication d’armement artisanal en Cisjordanie.

Ces armes improvisées, sur le modèle des « Carlos », sont relativement peu chères et abondent donc en Cisjordanie. Les armes produites de manière industrielle et de qualité supérieure, comme les fusils d’assaut M-4 ou M-16, sont bien plus difficiles à obtenir et sont donc bien plus coûteuses, avec un prix qui s’élève souvent à des dizaines de milliers de shekels.