La police demande à Mandelblit l’autorisation d’interroger Haim Katz
Rechercher

La police demande à Mandelblit l’autorisation d’interroger Haim Katz

Les enquêteurs veulent entendre le ministre des Affaires sociales sur des faits de corruption présumés aux Industries aérospatiales israéliennes

Haim Katz, ministre du Travail et des Affaires sociales, avant la réunion hebdomadaire du cabinet, le 11 décembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Haim Katz, ministre du Travail et des Affaires sociales, avant la réunion hebdomadaire du cabinet, le 11 décembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La police a demandé au procureur général, Avichai Mandelblit, de l’autoriser à interroger le ministre des Affaires sociales, Haim Katz, dans le cadre d’une enquête sur des faits de corruption présumés aux Industries aérospatiales israéliennes, ont annoncé mercredi les médias israéliens.

Les soupçons de corruption, de fraude et d’abus de confiance ont été rendus publics en mars, quand la police a perquisitionné l’industrie, et arrêté 14 personnes, dont Yair Katz, le fils du ministre.

Yair Katz est soupçonné d’avoir forcé les employés à adhérer au parti du Likud.

D’autre part, l’Autorité des titres israélienne enquête elle aussi sur le ministre, soupçonné d’avoir acheté des parts d’une compagnie immobilière avant qu’elle n’annonce sa fusion avec Airport City à l’été 2015.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...