La police annonce qu’elle compte recommander la mise en inculpation d’Avriel Bar-Yosef, l’homme que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait choisi pour qu’il devienne le conseiller en sécurité nationale.

Selon une déclaration de la police, Bar-Yosef, 62 ans, est soupçonné de corruption, de blanchiment d’argent, de fraude et d’abus de confiance.

Selon la police, Bar-Yosef est soupçonné d’avoir reçu des pots-de-vin d’un homme d’affaires allemand qui a investi des centaines de milliers d’euros dans une société dirigée par l’un de ses proches, en plus d’avoir reçu d’autres avantages et de promesses d’argent.

En échange, Bar-Yosef a fait avancer les intérêts de l’homme d’affaires allemand, entre autres dans le développement des réserves de gaz naturel offshore d’Israël.

Bar-Yosef avait été désigné par Netanyahu pour occuper le poste de conseiller à la sécurité nationale mais il a retiré sa candidature en juillet après que certains groupes de lobby ont prétendu que l’ancien assistant avait reçu de l’argent d’associés étrangers.

Bar-Yosef, qui était profondément impliqué dans la politique de gaz naturel, aurait poussé à la mise en place d’une installation qui aurait rapporté de gros bénéfices aux Allemands, malgré les objections des experts.

Il est également soupçonné d’être impliqué dans l’affaire 3 000 concernant l’achat de navires de guerre à l’Allemagne.