La police, qui a confisqué chez un éditeur des pages des mémoires écrites par l’ancien Premier ministre Ehud Olmert, aurait également saisi des documents provenant de deux autres manuscrits, l’un écrit par l’ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon, et un autre consacré au Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Jeudi, les policiers ont mené une opération dans les bureaux de la maison d’édition Yedioth Books à Rishon Lezion à la recherche de documents classifiés qui auraient pu être transmis par Olmert, qui purge actuellement une peine de prison pour corruption.

La maison d’édition est la propriété de Yedioth Ahronoth, le quotidien le plus vendu en Israël, qui a annoncé dimanche que des manuscrits sans relation avec l’affaire Olmert avaient été saisis.

La police a également perquisitionné le domicile de Yehuda Yaari, qui édite les mémoires d’Olmert pour Yedioth Books.

En plus des pages issues de l’ouvrage d’Olmert, la police a saisi un manuscrit de Yaalon et un du journaliste Ben Caspit, qui travaille actuellement sur un livre consacré à Netanyahu, a annoncé l’article.