La poste du Canada a publié lundi son tout premier timbre de Hanoukka. Le timbre national, dont la conception comprend une menorah de Hanoukka et une étoile de David, est le premier timbre à émission régulière honorant le Festival des lumières juives dans les 150 ans d’histoire de la compagnie.

Le timbre de Hanoukka fait partie d’une initiative de la société visant à reconnaître les vacances reflétant la diversité hautement multiculturelle du Canada. Deux autres timbres ont été émis en 2017 dans le cadre de cet effort, l’un honorant les fêtes musulmanes de l’Aïd al-Fitr et de l’Aïd al-Adha, et un autre (un numéro commun avec l’Inde) pour la fête hindoue Diwali.

Jusqu’à cette année, la seule fête religieuse marquée par le service postal canadien était Noël. La société émet des timbres sur le thème de Noël chaque année depuis 1964. (La poste a marqué le Nouvel An chinois depuis 1997 – mais c’est une fête plutôt culturelle que religieuse.)

Selon Jim Phillips, directeur des services de timbres, la société considère le nouveau timbre de Hanoucca comme un essai visant à mesurer l’intérêt du marché pour l’émission d’un timbre pour les fêtes sur une base annuelle.

Le tout premier timbre émis par la poste du Canada à Hanukkah le 20 novembre 2017. (Courtesy)

« Si tout se passe bien en cette période de Hanoukka en termes de demande, nous émettrons le même timbre de Hanoukka pour les trois prochaines années, avant de décider si nous devons faire un nouveau design après cela », a déclaré Phillips au Times of Israël.

La poste a fabriqué 3 millions de timbres de Hanoukka (vendus en paquets de 10 pour 8,50 dollars).

« Si nous en vendons la moitié cette année, ce sera un grand succès », a déclaré M. Phillips, qui pense que les timbres attireront un large éventail de Canadiens, et pas seulement des Juifs vivant dans les grandes villes.

Charles Verge, historien et ancien président de la Société royale de philatélie du Canada, a souligné la capacité des dessins et modèles de vacances à stimuler les ventes de timbres dont les sociétés postales ont besoin à l’ère du courriel.

Eid timbre-poste émis par la poste du Canada, 2017. (Courtesy)

« Cibler des vacances spécifiques est un outil incontournable pour vendre plus de timbres. La série du Nouvel An chinois lancée il y a 20 ans a été très populaire dans l’ensemble », a-t-il déclaré.

Michael Cohene, représentant officiel de l’Administration postale de l’ONU pour le Canada et le Nord-Ouest du Pacifique, s’est dit impressionné par le design du timbre de Hanoukka.

L’image, décrite par la compagnie comme un « dessin géométrique représentant les différents types de menorahs, avec un fort contraste entre la lumière et l’obscurité, qui crée l’apparence de flammes vacillantes », a été créée par la designer Angela Carter à Toronto de la boite Entro Communications, avec la contribution des rabbins et d’autres experts du domaine.

« J’aime personnellement la transition de la couleur du marine noire au bleu clair représentant l’obscurité à la lumière. Les flammes vacillantes sont mises en évidence par le «shamash» [bougie d’assistance utilisée pour allumer les autres] représentant une étoile de David, les deux symboles judaïques », a déclaré Cohene.

Timbre-poste Diwali émis par la postes du Canada, 2017. (Courtesy)

« Le concept est bien représenté par le design. C’est très graphique. Il projette vraiment la ‘lumière’, « a-t-il dit.

Le timbre comprend également les mots « Hanukka », « Hanoucca » (l’orthographe française du nom de la fête) et « Canada ». En caractères plus petits, l’année d’émission (2017) est indiquée, ainsi que « Canada 150 ». marquant le 150e anniversaire de la Confédération du pays.

Certains Canadiens se souviendront peut-être avoir vu des timbres nationaux de Hanoucca dans le passé. En 2011, la société a lancé deux conceptions de Hanoukka (une avec une menorah et une avec un dreidel), mais elles ont été abandonnées sous le programme «Picture Postage» de Postes Canada et n’ont pas été considérées comme des timbres d’émission ordinaires.

« Ces timbres ont été publiés de manière très limitée pour tester le marché, et leurs designs étaient très traditionnels, contrairement au nouveau timbre qui a un design frais, créatif et innovant », a déclaré Phillips.

En 2010, la poste du Canada a émis conjointement un timbre avec la poste israélienne commémorant le 60e anniversaire des relations bilatérales entre les deux pays. La conception du timbre reflétait les valeurs partagées du Canada et d’Israël ainsi que ses vastes relations interpersonnelles.

Le timbre de Hanukkah avec dreidel émis par Postes Canada sous forme de procès «Picture Post» en 2011. (Courtoisy)

La Fédération de l’UJA et la communauté juive ont remercié la poste du Canada pour la production du timbre célébrant le Festival des lumières.

« Nous sommes reconnaissants que le Canada soit un endroit où des personnes issues de milieux ethniques et religieux riches peuvent non seulement prospérer, mais aussi apporter une contribution unique à notre mosaïque culturelle diversifiée », a déclaré Mariana Catz, chef de programme à l’UJA Toronto.