Radio Prague a annoncé jeudi que le ministère de la Défense tchèque allait se procurer huit radars mobiles israéliens pour un montant de 107 millions d’euros.

Le ministre Martin Stropnicky a ainsi dévoilé qui était le vainqueur de l’appel d’offres, pour lequel la France et la Suède étaient également en compétition.

Ces radars israéliens viendront remplacer l’actuel matériel obsolète datant de l’ère soviétique. Ils devraient intégrer un dispositif de surveillance que les Etats-Unis souhaitent installer en Europe de l’est.

Huit ELM 2084 MMR produits par Israel Aerospace industries (IAI), qui constituent les yeux et les oreilles du Dôme de Fer, célèbre depuis la guerre de Gaza, seront construits en partie sur le territoire tchèque, et préviendront des incursions dans l’espace aérien compris entre 100 à 3000 mètres d’altitude.