Une délégation d’acteurs économiques suisses s’est rendue en Iran à partir de dimanche, une première depuis 10 ans, afin d’essayer de développer les relations commerciales entre les deux pays, a annoncé le ministère des Finances helvète.

La délégation, composée de dirigeants de l’industrie pharmaceutique, des secteurs des énergies renouvelables et des services, est dirigée par Livia Leu, ambassadrice de Suisse à Téhéran entre 2009 et 2013, a-t-il précisé.

Cette visite de quatre jours, qui a commencé dimanche, intervient après le compromis historique trouvé le 2 avril à Lausanne (sud) entre plusieurs grandes puissances mondiales et Téhéran sur le nucléaire iranien.

Mme Leu, à la tête des relations bilatérales au Secrétariat d’Etat pour les affaires économiques suisses, avait affirmé que la signature de cet accord cadre était « très propice » pour une future visite dans la république islamique.

La Suisse a assoupli ses sanctions économiques à l’égard de l’Iran au début de l’année dernière.

En 2014, les relations économiques entre les deux pays avaient totalisé 640 millions de francs suisses (617 millions d’euros) avec une balance commerciale largement en faveur de la Suisse.