Israël, connu pour ses faibles ressources en eau potable, a pris le contre-pied de ce manque en créant des usines de dessalement d’eau pour pallier à ce manque.

IDE Technologies est devenu le leader sur ce marché spécifique. Cette compagnie est spécialisée dans le développement, l’ingénierie, la construction et l’exploitation de systèmes de dessalement des eaux.

Selon le site Silicon Wadi, IDE Technologies a prévu de construire des usines flottantes afin de lutter contre la pénurie d’eau dont est victime le Japon.

Ce mécanisme d’installation d’usines flottantes sur des bateaux vise à diminuer les coûts élevés de construction d’usine de dessalement. D’autre part, ces nouvelles installations vont pouvoir relancer l’économie navale du pays tout en donnant à boire à la population japonaise.

Selon Udi Tirosh, directeur du business développement de la compagnie israélienne a indiqué que les usines flottantes n’avaient pas pour objectif de remplacer, sur le long terme, les usine terrestres. Cette technologie est utilisée dans des cas spécifiques ou cette solution apparaît comme pour être la meilleure par rapport à la géographie du pays.

Le premier navire-usine devrait voir le jour en 2017 et devrait produire 120 000 m3 d’eau douce par jour ce qui correspond aux besoins en eau d’une ville peuplée d’environ 850 000 habitants.