L’enquête préliminaire a révélé que la Palestinienne tuée, quand elle a attaqué et blessé un soldat israélien en Cisjordanie ce matin, s’était disputée avec son mari et avait décidé de se suicider, a annoncé la Dixième chaîne.

La mère de quatre enfants a percuté un groupe de soldats à l’intersection de Gush Etzion, dans le sud de Jérusalem, blessant légèrement l’un des soldats, a signalé l’armée.

Elle a été abattue par des soldats présents sur les lieux, a annoncé un porte-parole de l’armée israélienne dans un communiqué. Un couteau a été retrouvé dans sa voiture.

Les médias palestiniens ont plus tard identifié la terroriste comme étant Amani Husni Sabatin, 34 ans, du village palestinien de Husan, près de Bethléem.

La victime a environ une vingtaine d’années et souffre d’une blessure à la jambe. Il a été emmené à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, selon le service de premier secours Magen David Adom. L’hôpital a annoncé qu’il pourrait sortir de l’hôpital vendredi après-midi.