La justice belge a qualifié lundi d’acte « terroriste » la tuerie commise samedi au Musée Juif de Bruxelles, qui a fait quatre morts, dont un couple d’Israéliens.

« Le juge, qui avait au départ été saisi pour assassinats (…) a maintenant été saisi de façon complémentaire d’assassinats terroristes », a déclaré au cours d’un point de presse la porte-parole du parquet fédéral, Wenke Roggen.

Confiée dans un premier temps au parquet de Bruxelles, qui avait ouvert une instruction pour « assassinats », l’affaire a été reprise lundi par le « parquet fédéral », compétent pour les faits de terrorisme et ceux ayant des ramifications internationales.

Mme Roggen a confirmé que la personnalité des victimes était « un élément qui est pris en compte ». « On n’écarte en ce moment aucune piste », a-t-elle ajouté.

« Nous avons demandé à tous nos partenaires de nous fournir des informations », a-t-elle déclaré, interrogée sur une éventuelle collaboration des Israéliens à l’enquête.