Il est préférable de ne pas frapper son épouse, a affirmé une émission récemment diffusée sur une chaîne palestinienne, mais si cela s’avère absolument nécessaire, alors il faut suivre les règles du Coran.

Au cours d’une émission diffusée le 1er avril, la présentatrice a vivement recommandé à l’audience masculine « placée dans l’obligation » de battre son épouse de le faire conformément au Coran.

Alors que la présentatrice a rappelé aux téléspectateurs qu’il « existe des solutions avant de frapper », l’émission intitulée « Discours de ma terre », diffusée sur la télévision officielle de l’Autorité palestinienne, n’a pas rejeté de manière catégorique les violences envers les femmes.

« A ceux qui utilisent les coups et la violence pour résoudre leurs problèmes conjugaux : relisez avec attention le verset coranique [Sourate 4:34]. Il existe des solutions avant d’en venir aux coups », a déclaré la présentatrice selon la traduction de Palestinian Media Watch (PMW).

« Si vous devez le faire, il y a des règles religieuses pour l’utilisation de la violence qui doivent être observées. Messieurs, l’objectif des coups est de réprimander d’une certaine manière mais sans causer de blessure. Vous pouvez même interroger quelqu’un à ce sujet », a-t-elle ajouté.

Des émissions déjà diffusées sur les chaînes de télévision palestiniennes ont donné la parole à des imams, qui ont présenté la violence envers les épouses comme une solution proposée par Dieu aux conflits conjugaux.