L’homme israélien qui a été gravement blessé dans une attaque terroriste suspectée à la voiture à la jonction d’Alon est mort de ses blesures mardi soir.

Agé de 68 ans, Avi Ben Zion était soigné à l’hôpital Beilinson où il est décédé à cause de graves blessures à la tête qu’il a eues dans l’incident de lundi.

Les enquêteurs ne sont pas sûrs de savoir s’il s’agit d’une tentative de vol ou une attaque terroriste et ont déclaré qu’ils travaillaient sur les deux pistes.

Revital, la fille de Ben Zion, a déclaré à la Dixième chaîne d’information mardi qu’elle pensait que l’incident était une attaque terroriste. Elle expliquait que si son père avait été volé, il aurait calmement cédé son véhicule et son porte-monnaie aux voleurs, sans donner de raisons aux agresseurs pour l’attaquer.

« Nous ne sommes pas des experts, mais la nature des blessures semblent indiqué qu’il avait été frappé par un objet rond. N’importe qui cherchant simplement à voler une voiture ne laisserait pas quelqu’un dans un état critique », a-t-elle confié dans l’entretien.

Peu de temps après se mort, l’hôpital Beilinson a annoncé que la famille avait l’intention de donner les organes de Ben Zion.

Dans la nuit de lundi à mardi, trois suspects ont été appréhendés dans la ville de Kfar Qabalan, près de Naplouse et ont été remis aux services de sécurité du Shin Bet pour un interrogatoire sur la suspicion d’implication dans l’incident.

Il y a eu une série d’attaques terroristes à la voiure à Jérusalem et en Cisjordanie perpétrées par des Palestiniens ces derniers mois – cinq Israéliens ont été tués et plus d’une dizaine d’autres ont été blessés.