Selon l’AFP, la suspension du jumelage de la métropole lilloise avec la ville israélienne de Safed en raison du récent conflit à Gaza, a suscité les ires du hacker israélien Ulcan sur Facebook : « J’ai également trouvé l’adresse de Martine Aubry et son numéro, mais j’ai pas encore décidé quelle sanction serait appropriée pour elle. »

Après avoir attaqué en octobre les sites de France Info et de France Inter, le pirate informatique avait selon Le Parisien accusé ces médias de mensonges « quand il s’agit des juifs, d’Israël ou de [lui même]».

Actif depuis plusieurs années sur la toile, ce hacker pro-israélien qui se présentait sur Twitter comme un « militant sioniste » s’est fait connaître du grand public ces derniers mois après une série d’attaques contre le site Rue89 (groupe Le Monde), qui avait publié un portrait de lui qui lui avait déplu, fin juillet.

Ulcan avait visé personnellement le journaliste auteur de l’article, Benoît Le Corre, et le cofondateur de Rue89, Pierre Haski, n’hésitant pas à communiquer sur Twitter leurs informations personnelles et à les harceler au travers de pseudos canulars téléphoniques.

Fin juillet, il avait appelé les parents de Benoît Le Corre, en leur annonçant le décès de leur fils.

Quelques jours plus tard, se faisant passer pour le père du journaliste, il avait appelé la police en annonçant avoir tué son épouse et son enfant, provoquant une intervention de la police au domicile familial en pleine nuit. Le père du journaliste a fait un infarctus cinq jours après.