L’Allemagne et la France sont « unies contre la haine aveugle du terrorisme », a déclaré vendredi le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, après l’attentat contre une usine en France qui a fait un mort.

« Des nouvelles bouleversantes nous arrivent de France au sujet d’un meurtre inhumain et d’un attentat avec plusieurs blessés », a déclaré M. Steinmeier, dans un communiqué diffusé par ses services.

« Nous condamnons dans les termes les plus durs cet acte terroriste et fanatique », a-t-il ajouté.

« Nous sommes unis avec la France dans la défense de notre société libre et contre la haine aveugle du terrorisme », a-t-il affirmé, en exprimant les condoléances de l’Allemagne aux familles des victimes.

Une personne est morte décapitée et plusieurs ont été blessées dans un attentat en France qui a visé vendredi matin une usine de gaz industriels près de Lyon (centre-est).

Cet attentat, apparemment jihadiste, survient près de six mois après les sanglantes attaques commises au nom de l’islam radical qui ont fait 17 morts début janvier à Paris.