L’ambassade d’Israël a donné jeudi 300 exemplaires du « Journal » d’Anne Frank pour remplacer ceux qui avaient été vandalisés ces dernières semaines dans des bibliothèques de Tokyo.

« Nous avons été choqués », a déclaré Peleg Lewi, le numéro deux de la mission diplomatique, au cours d’une cérémonie de remise des ouvrages.

Selon la presse japonaise, 308 exemplaires du livre et d’ouvrages évoquant Anne Frank avaient été vandalisés, notamment avec des pages arrachées, dans plusieurs bibliothèques de la capitale japonaise.

Certains bibliothécaires ont également indiqué que des exemplaires des mémoires de Chiune Sugihara, un consul japonais en poste dans les pays baltes pendant la dernière guerre et qui avait sauvé la vie de nombreux juifs en délivrant des visas avant d’être rappelé à Tokyo, avaient également été visés.

La police japonaise a lancé une enquête à la suite de la plainte de plusieurs établissements.

A partir de 1942, la famille Frank a vécu cachée pendant deux ans à Amsterdam occupée par les nazis, avant d’être découverte. Anne, 13 ans, a été déportée au camp de Bergen Belsen où elle mourra.