La fusillade mortelle devant la synagogue de Copenhague est une attaque « totalement inacceptable » contre la communauté juive, qui constitue une rupture radicale de la longue tradition de bonnes relations entre le Danemark et ses Juifs, a déclaré dimanche l’ambassadeur du Danemark en Israël.

S’adressant à la radio militaire, Jesper Vahr a présenté ses condoléances à la famille du garde juif tué dans l’attaque, et déclaré que le gouvernement de Copenhague prenait des mesures pour assurer la sécurité de la communauté juive du pays à l’avenir.

« Cette [fusillade] n’a rien de danois, et perturbe le sentiment de sécurité qui fait normalement partie intégrante de notre société», a déclaré Vahr.

« Nos questions de sûreté et de sécurité passent avant tout. Nous prenons la sécurité autour des synagogues très au sérieux. »

L’ambassadeur danois a ensuite averti que, si l’attaque était considérée comme une forme de terrorisme, il faut éviter d’isoler des communautés entières sur la base d’un acte individuel.

« Je n’ai pas plus d’informations sur [l’attaque] pour l’heure », a déclaré Vahr.

« Le Danemark s’enorgueillit d’être un pays de tolérance, et il est important que nous ne tirions pas de conclusions sur l’attaquant. »

L’attentat de la synagogue a eu lieu quelques heures après la fusillade contre un centre culturel où un débat sur la liberté d’expression avait lieu samedi soir à Copenhague.