Reconnu officiellement par l’État français en tant qu’ambassadeur en 2010, Hael Al Fahoum était selon le quotidien régional « La Nouvelle République« , accompagné de Qasam Barghouti, le fils de Marwan Barghouti , terroriste palestinien, emprisonné en Israël pour son implication dans quatre attentats terroristes. Il a joué un rôle majeur dans la seconde Intifada.

Ce n’est pas la première fois que cette ville d’Indre et Loire de 15 000 habitants fait parler d’elle concernant la question palestinienne.

Plutôt habituée du genre, elle est jumelée avec la ville de Hébron depuis 1980 et son conseil municipal a fait du terroriste palestinien, un citoyen d’honneur de la ville.

Il y a deux semaines, un concert de soutien au terroriste palestinien a été organisé dans la municipalité d’Ivry, rapporte Le Parisien.

De plus la ville d’Auxerre, dont le maire Guy Ferez est affilié au parti socialiste actuellement au pouvoir, a baptisé une place en l’honneur de Marwan Barghouti, à l’initiative du parti du Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon, en collaboration avec le Collectif Save Gaza.