Le parti au pouvoir en Afrique du Sud a publié une déclaration extrêmement dure quant à l’opération « Bordure protectrice » jeudi, en comparant les actions d’Israël à celles de l’Allemagne nazie et en accusant Jérusalem de transformer les territoires palestiniens en
« camps de la mort permanents ».

La communauté juive locale a immédiatement condamné la déclaration comme « obscène » et « venimeuse » et a exigé une rétractation ainsi que des excuses.

« Le Congrès national africain (ANC) condamne dans les termes les plus forts les attaques barbares contre le peuple palestinien sans défense de Gaza », a écrit dans un communiqué le secrétaire général adjoint du parti, Jessie Duarte. « Alors que nous nous dirigeons vers le mois d’août et nous souvenons des atrocités de l’Allemagne nazie, nous devons aussi demander au peuple d’Israël si la phrase « Plus jamais
ça ! » n’a pas perdu son sens ».

La déclaration, qui contenait plusieurs inexactitudes, erreurs grammaticales et d’orthographe, a ajouté à la liste le nombre de Palestiniens tués, blessés et « traumatisés » pendant l’opération israélienne dans la bande de Gaza. « L’Etat d’Israël, a écrit Duarte, a transformé les territoires occupés de Palestine en camps de la mort permanents ».

Cette déclaration ne s’est référée en aucune façon aux tirs de roquettes sur des civils israéliens depuis Gaza.

« Bien sûr, la mise à mort d’un enfant quelque soit sa couleur de peau, sa race ou sa croyance doit être condamnée et la mort des jeunes israéliens est sûrement aussi stupide que toute autre mort », a-t-elle poursuivi, faisant apparemment référence à l’assassinat de Eyal Yifrach, Gil-ad Shaar et Naftali Fraenkel le mois dernier. « Mais pour l’Etat d’Israël, la notion d’œil pour œil est devenue celle d’un massacre perpétuel, d’une vengeance impitoyable qui dure depuis plus de 60 ans. Il est temps d’arrêter le massacre maintenant ».

Duarte a encore mis en garde que cette « horrible » attaque d’Israël sur Gaza allait encore isoler Israël dans la communauté internationale.
« L’apartheid en Afrique du Sud dans les années 1980 a conduit notre pays à son isolement ; il semblerait qu’Israël prenne un chemin semblable d’isolement en se lançant dans ces attaques ».

Quelques heures après la déclaration de l’ANC, le Conseil juif sud-africain et la Fédération sioniste du pays ont émis un communiqué de presse conjoint condamnant ces propos.

« Une telle invective est quelque chose qu’on s’attend à trouver uniquement dans l’aile la plus extrême du lobby anti-israélien ; provenant du parti au pouvoir de notre pays, il n’y a rien de plus honteux », dit la déclaration. Les deux organisations ont fait savoir qu’elles étaient
« particulièrement consternées quant aux comparaisons honteuses » entre les actions d’Israël et le génocide nazi contre les Juifs.

« Les comparaisons entre Israël et le régime nazi sont obscènes, non seulement parce qu’elles sont grossièrement diffamatoires envers l’Etat hébreu, mais aussi parce qu’elles minimisent les crimes innommables du nazisme lui-même. Il est évident que les pertes résultant d’une opération militaire nécessaire et inévitable – des pertes pour lesquelles Israël fait des efforts considérables afin de les réduire – ne peuvent être assimilées à l’assassinat de masse systématique de millions de personnes uniquement parce qu’elles étaient juives ».

Duarte est bien conscient de tout cela, mais il a choisi de faire une telle comparaison « dans le but d’offenser et de provoquer la douleur maximale » a ajouté la déclaration. Ce faisant, elle a « offensé le monde juif dans son ensemble ainsi que la mémoire de toutes les victimes de la tyrannie nazie ».

La déclaration commune a également pris à partie Duarte pour n’avoir pas mentionné les centaines de roquettes tirées sur Israël au cours des dernières semaines et des derniers jours.

« Il est inacceptable dans une société démocratique décente et pour une organisation politique responsable de propager un tel venin, et encore moins pour un parti à qui ont été confiées les rênes du gouvernement », poursuit le communiqué.

Les deux organisations juives les plus importantes en Afrique du Sud ont appelé l’ANC à se distancier des « commentaires répugnants » de Duarte et de présenter des excuses à la communauté juive du pays.

Le 7 mai, l’ANC avait remporté 62 % des voix aux élections nationales.