Oskar Gröning, l’ancien comptable d’Auschwitz âgé de 94 ans, a été condamné mercredi en Allemagne à quatre ans de prison pour « complicité » dans le meurtre de 300 000 Juifs, épilogue de ce qui pourrait être le dernier procès nazi.

La décision du tribunal de Lunebourg (nord), devant lequel M. Gröning comparaissait depuis le 21 avril, est légèrement supérieure à la peine de trois ans et demi d’emprisonnement requise le 7 juillet par le parquet, mais dans le bas de la fourchette de 3 à 15 ans encourus par l’accusé.