Le groupe britannique Take That prendra la route d’Israël à l’automne, et se produire au Menora Mivtachim Arena de Tel Aviv le 27 novembre, près de trois semaines après leur compatriote Boy George et son Culture Club, au même endroit.

Trois des membres de Take That, Gary Barlow, Howard Donald et Mark Owen, joueront les plus grands succès du groupe, ainsi que des chansons de leur nouvel album « Wonderland », sorti en mars.

Le boy’s band, composé de cinq membres britanniques, imitait initialement le groupe pop américain New Kids on the Block. Il a connu un véritable succès dans les années 1990, chantant et dansant pour décrocher la 28e place du Top 40 des singles au Royaume-Uni, et a vendu des dizaines d’albums à des milliers d’exemplaires.

Parmi ses premiers titres, on retrouve « It Only Takes a Minute », « I Found Heaven », et « A Million Love Songs », ainsi que la reprise de « Could It Be Magic » de Barry Manilow.

Robbie Williams avait rejoint le groupe, alors qu’il avait 16 ans. Il l’a quitté en 1995 à cause de ses problèmes de drogues, et le groupe s’est séparé peu après. En 2006, après des retrouvailles et un succès retrouvé en bande à quatre au Royaume-Uni et en Europe, Williams, qui a réalisé une carrière solo, les a rejoint en 2010.

Ces sept dernières années, le groupe s’est séparé et réuni à plusieurs reprises. En 2016, ils ont sorti « Wonderland », et ont annoncé les dates de leur tournée pour célébrer cet album, notamment leur passage en Israël prévu pour novembre.