Ancien maire de Tel Aviv, Shlomo Lahat, est mort mercredi matin à l’âge de 86 ans.

Ayant siégé à l’hôtel de ville pendant 19 ans, de 1974 à 1993, il a supervisé le développement culturel de Tel Aviv, en investissant dans des projets artistiques et éducatifs, tels que des concerts et des festivals publics. Il a dirigé la construction de la promenade (Tayalet) en bord de plage, qui porte son nom.

Lahat, qui souffrait de la maladie d’Alzheimer, est décédé au Centre médical d’Ichilov de Tel Aviv.

« Pour moi, c’était un mari exceptionnel, », a déclaré l’épouse de Lahat, Ziva, a déclaré à Ynet. « Nous devions célébrer notre 59e anniversaire de mariage. C’était un mari merveilleux et il a eu une vie intéressante. Il avait un grand cœur, était généreux et compatissant. »

« Il a modifié le visage de [Tel Aviv], notamment ses institutions culturelles, et a créé des centres communautaires et des installations sportives à travers la ville, » dit-elle. Lahat a également supervisé le ravalement et la revitalisation d’anciens quartiers de Tel Aviv et la construction du bâtiment de l’opéra.

Lahat, mieux connu sous son surnom de « Cheech », est né en 1927 en Allemagne et a émigré en Israël quand il avait six ans. Il a servi dans une variété de postes de direction au sein du Palmach, l’ancêtre de Tsahal, et plus tard dans l’armée israélienne, atteignant le grade de général de brigade, avant de démissionner en 1973 et de se lancer en politique.

Pendant la guerre du Golfe de 1991, quand Tel Aviv était sous le feu des missiles Scuds irakiens, en tant que maire, il est resté avec bravoure dans la ville, disant qu’il était un « patriote de Tel Aviv », en référence à l’antimissile de fabrication américaine déployé autour de la ville.

Le président Reuven Rivlin a qualifié Lahat de « Hérode de Tel Aviv », en référence au roi juif semi-mythique dont les projets de construction épique, y compris le mont du Temple, Massada et Césarée, sont toujours debout, 2 000 ans après sa mort.

« Pendants toutes ces années, Cheech a fait profiter aux gens et à la terre des capacités de leadership et de gestion dont il a été béni, en tant que commandant de Tsahal, en tant que politicien, en tant qu’homme », a déclaré Rivlin. « Je n’ai aucun doute qu’il manquera à la société israélienne. »

Le maire actuel de Tel Aviv Ron Huldai a déclaré : « Avec sa mort, Tel Aviv a non seulement perdu l’un de ses êtres les plus chers, mais l’une des personnes qui lui ont fait devenir ce qu’elle est aujourd’hui : un centre de culture, d’art et de commerce international. » Avec le décès de Lahat, Huldai affirme avoir perdu « l’homme qui était ‘mon maire’ tout au long des années ».

Le successeur de Lahat, Roni Milo, lui fait éloge, disant qu’il était « un géant, un maire qui a transformé Tel Aviv en ville qui ne dort jamais. »

« Cheech a développé la ville de façon drastique, a réuni Tel Aviv et Jaffa et développé la promenade, » a-t-il dit.

« J’ai appelé la promenade en son nom quand j’étais maire, car c’est lui qui l’a construite et qu’il disait que c’était le point culminant de son œuvre dans la ville. »