La Ligue antidiffamation satisfaite de la décision sur les enfants d’immigrés
Rechercher

La Ligue antidiffamation satisfaite de la décision sur les enfants d’immigrés

La décision israélienne d’accorder le statut de résident à 221 enfants reflète les valeurs du judaïsme, selon le président de l’organisation juive américaine

La Ligue antidiffamation (ADL) s’est félicitée de la décision du gouvernement israélien d’accorder le statut de résident à 221 enfants de travailleurs migrants dont le statut restait indéterminé depuis 2010.

Le directeur de l’ADL Abraham Foxman a annoncé jeudi dans un communiqué que cette décision, annoncée par le ministre de l’Intérieur Gideon Saar, reflétait « les valeurs du judaïsme et de l’Etat d’Israël. »

Foxman a ajouté que la décision « remplit une promesse importante pour ces enfants », qui ont désormais « l’opportunité de construire leurs propres vies, et sont rassurés de savoir qu’ils ne seront pas renvoyés d’Israël. »

Foxman a précisé qu’il avait rencontré certains de ces enfants en 2010 et qu’il s’était exprimé en leur nom au gouvernement israélien.

« Dans l’intérêt de tous les jeunes individus impliqués, nous sommes reconnaissants qu’ils puissent rester avec leur famille en Israël » a-t-il conclu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...