Alors que les tensions à Jérusalem entre Israéliens et Palestiniens progressent, la station officielle de télévision de l’Autorité palestinienne a diffusé la semaine dernière un film documentant l’histoire du Fatah et contenant des messages antisémites.

Le film diffusé le 11 novembre – sur fond de tensions accrues entre Israéliens et Palestiniens sur le mont du Temple – diabolise les Juifs et explique que l’installation des Juifs en Palestine sous mandat britannique constituait un procédé mis en place par les Européens pour pouvoir se débarrasser d’eux, a rapporté l’institut de veille américain Palestinian Media Watch (PMW).

Le film sur le Fatah est marqué par une « diabolisation antisémite classique des Juifs, » avait déjà dit PMW quand le film a été diffusé pour la première fois en 2013.

« Les nations européennes ont estimé qu’elles avaient subi une tragédie en offrant un refuge pour les Juifs, » explique le film. Se référant aux royaumes de l’Europe médiévale et à l’expulsion des Juifs, le film de l’Autorité palestinienne affirme que «face aux complots menés par les Juifs, les régimes ne pouvaient pas supporter leurs traits de caractère, leurs monopoles, leur corruption, et leur volonté insatiable de pouvoir. »

« En 1290, le roi Édouard Ier a publié un décret bannissant les Juifs [d’Angleterre]. A sa suite, il y a eu la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Hollande, la Tchécoslovaquie, l’Espagne et l’Italie, » explique-t-on.

Le film, qui a été diffusé à l’occasion du 48ème anniversaire du Fatah, ajoute : « Plus tard, les Juifs ont obtenu la Déclaration Balfour, et l’Europe l’a vu comme une solution idéale pour se débarrasser d’eux. »