L’Assemblée générale va voter cette semaine l’intégration de l’Autorité palestinienne (AP) à Interpol, malgré les efforts israéliens pour contrecarrer cette tentative.

Le ministère des Affaires étrangères a indiqué que la demande de l’AP a été validée par la Commission exécutive d’Interpol, et sera soumis au vote de l’Assemblée générale dans la semaine.

Les autorités israéliennes estiment qu’il est probable que l’AP obtienne la majorité des deux tiers des voix à l’Assemblée.

Afin de faire échouer cette tentative palestinienne, les diplomates israéliens auraient fait pression en coulisses pour restreindre le nombre de nouveaux membres.

Israël a fait part de ses préoccupations devant la possible intégration de l’AP au sein d’Interpol, parce que les groupes terroristes palestiniens pourraient avoir accès à des informations sensibles.

L’Assemblée générale d’Interpol doit se rassembler aujourd’hui en Chine, où l’organisation internationale de police criminelle votera pour l’entrée de ses nouveaux membres.