Le président Yesh Atid Yair Lapid essayerait de faire pression sur l’ancien ministre Likud Moshé Kahlon, qui a récemment fondé une nouvelle faction, afin qu’il accepte une fusion entre les deux partis, pour former un bloc centriste solide avant les élections du 17 mars.

Selon un récent sondage mené par Yesh Atid, une union avec le parti Kulanu de Kahlon apporterait entre 24 et 28 mandats, a rapporté la Dixième chaîne vendredi. La fusion récemment annoncée entre le parti travailliste d’Isaac Herzog et la chef de Hatnua Tzipi Livni, constituant un bloc de centre-gauche, gagnerait 24 sièges, comparativement au Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu, 23 sièges, selon un sondage de la Deuxième chaîne cette semaine.

Des sources de Yesh Atid ont présenté les résultats à Kahlon, qui a refusé jusqu’à présent de s’unir avec le parti, a rapporté la Dixième chaîne.

Le parti de Lapid, selon les rapports, courtiserait également Yisrael Beitenu du ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman, autrefois puissant allié du Likud. Ces deux derniers partis ont couru ensemble aux élections de 2013.