Le chef du mouvement Yesh Atid, Yaïr Lapid, a déclaré lundi que les Etats-Unis auraient dû reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël « il y a 70 ans » ou, à tout le moins, « après 67 ».

A la réunion hebdomadaire de Yesh Atid, Lapid a exprimé l’espoir de voir les Etats-Unis déclarer enfin Jérusalem comme capitale d’Israël et de relocaliser son ambassade.

Le chef de Yesh Atid s’exprimait avant la date butoir où le président américain Donald Trump doit prolonger de 6 mois le maintien de l’ambassade [à Tel Aviv]. L’annonce du président américain est attendue pour demain.

Il a aussi évoqué le projet de loi sur les recommandations de la police, affirmant que la déclaration de Netanyahu de la veille selon laquelle le projet de loi serait corrigé en vue d’exclure les affaires dans lesquelles il est impliqué est une façon « d’admettre sa culpabilité ». Et ce bien que le Premier ministre a insisté sur le fait qu’il n’était pas impliqué dans le projet de loi.