L’Arabie saoudite a annoncé jeudi avoir versé 80 millions de dollars à l’Autorité palestinienne, confrontée à d’importantes difficultés financières.

Selon l’agence officielle Spa, la somme versée par le Fonds saoudien du développement au ministère palestinien des Finances représente la part de Ryad au titre d’un soutien promis par les pays arabes à l’Autorité palestinienne.

La somme couvre quatre mois de dépenses à compter de décembre 2013, a indiqué le représentant permanent du royaume auprès de la Ligue arabe, Ahmed Qattan, cité par la Spa.

La Ligue arabe s’était engagée en 2012 à mobiliser un « filet de sécurité » de 100 millions de dollars par mois pour le budget de l’Autorité palestinienne afin de l’aider notamment à payer les salaires des fonctionnaires.

Le gouvernement de Ramallah avait adopté un projet de budget 2014 d’un montant de 4,216 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros), prévoyant un déficit d’1,279 milliard de dollars (environ 950 millions d’euros), hors dépenses de développement, et une importante aide étrangère, à 1,629 milliard de dollars (1,2 milliard d’euro).