L’armée américaine a démenti mardi avoir établi sa première base en Israël, contrairement à ce qu’avait indiqué l’armée israélienne, et a précisé que les nouveaux bâtiments n’étaient qu’un « centre de vie ».

Lundi, l’armée de l’air israélienne avait annoncé que le Commandement européen de l’armée américaine, l’EUCOM, avait ouvert une « base dans une base » de l’école de l’armée de l’air de Tsahal, située à l’ouest de Dimona et Yeruham, dans le sud d’Israël.

« Nous avons établi une base américaine au sein de l’Etat d’Israël, au sein de l’armée israélienne, pour la première fois, avec un drapeau américain. Une base permanente », avait dit aux journalistes le général de brigade Tzvika Haimovitch, qui dirige le Commandement de la défense aérienne de l’armée de l’air.

Un responsable de l’EUCOM a cependant contredit cette déclaration.

« Dans le cadre de l’engagement constant des Etats-Unis envers Israël, le 18 septembre, de hauts gradés de l’armée américaine ont participé à une cérémonie d’inauguration […] pour commémorer l’ouverture d’un nouveau bâtiment sur une base de l’armée de l’air israélienne », a dit Meghan Henderson, directrice adjointe de la division des opérations médiatiques de l’EUCOM.

Le général de division Tzvika Haimovitch, à gauche, avec le Lieutenant général Richard Clark, commandant de la 3e Force aérienne des Etats-Unis, sur la base aérienne Mashabim du sud d'Israël, le 18 septembre 2017. (Crédit : armée israélienne)

Le général de division Tzvika Haimovitch, à gauche, avec le Lieutenant général Richard Clark, commandant de la 3e Force aérienne des Etats-Unis, sur la base aérienne Mashabim du sud d’Israël, le 18 septembre 2017. (Crédit : armée israélienne)

« Les nouveaux bâtiments situés dans l’installation israélienne ne sont pas une base militaire américaine, a-t-elle dit. Les bâtiments sont des locaux sur la base aérienne israélienne existante pour soutenir notre personnel américain qui travaille ici. »

Le message a été transmis à l’armée israélienne, qui a rapidement changé toutes les mentions de « base militaire américaine » présentes sur son site internet par « installation militaire américaine. »

Un responsable de l’armée israélienne a confirmé que les Américains avaient contacté l’armée et demandé le changement de terminologie, puisque qu’une base a une définition juridique et que ce terme ne peut s’appliquer qu’à des installations d’une certaine taille.

Le responsable a ajouté que les autres informations données sur le site et son importance restaient identiques.

Les forces armées américaines sont régulièrement déployées en Israël, pour des exercices conjoints, des opérations de coopération avec Tsahal, et pour gérer certaines installations américaines dans le pays.

Les nouveaux bâtiments qui ont été inaugurés lundi sont situés non loin d’un radar militaire américain, à l’est de Dimona, qui suit les missiles balistiques une fois qu’ils sont lancés, et fourni des détails sur leur trajectoire de vol aux systèmes de défense.

« Les bâtiments fonctionneront comme un centre de vie pour les Américains, qui travaillent actuellement sur la base israélienne », a indiqué le responsable de l’EUCOM.