« Des avions de combat des forces armées royales ont détruit aujourd’hui plusieurs véhicules blindés qui tentaient de pénétrer en Jordanie depuis la Syrie », a indiqué l’armée jordanienne dans un bref communiqué.

Un porte-parole de l’armée s’est refusé à donner davantage de détails, et des responsables du gouvernement n’étaient pas joignables dans l’immédiat pour commenter cette annonce.

Des heurts ont eu lieu ces dernières semaines entre des gardes-frontières jordaniens et des hommes armés qui tentaient de pénétrer dans le royaume. Ces derniers ont été arrêtés.

Damas a accusé à plusieurs reprises les autorités jordaniennes de soutenir les rebelles combattant le régime de Bachar al-Assad, mais Amman rejette ces allégations et assure avoir renforcé ses contrôles à la frontière.

Le royaume affirme en outre avoir mis en prison plusieurs dizaines de personnes qui tentaient de rejoindre les forces de la rébellion chez son voisin.

Un tribunal jordanien a condamné mardi à cinq ans de prison trois ressortissants syriens accusés d’avoir tenté de faire passer en Syrie 36 détonateurs à distance pour le compte des rebelles, selon une source judiciaire.

Le conflit en Syrie a fait plus de 150 000 morts et poussé à la fuite de millions de personnes. LaJordanie accueille sur son territoire plus de 500 000 d’entre eux.

Mi-mars, le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) avait indiqué que quelque 600 Syriens traversaient chaque jour la frontière jordanienne.