L’armée israélienne a démoli lundi soir les maisons des deux principaux suspects de l’enlèvement de trois jeunes Israéliens retrouvé morts, à Hébron dans le sud de la Cisjordanie, ont affirmé des témoins à l’AFP.

La maison de Marwane Qawasmeh et Amer Abou Eisheh, membres du Hamas à Hébron, ont été démolies à l’explosif, a-t-on précisé.

Les organisations de défense des droits de l’Homme avaient mis en garde contre le retour d’Israël à la pratique de démolition d’auteurs d’attentats, pour la première fois depuis 2005.

Des sources militaires israéliennes ont indiqué à l’AFP que l’armée avait fait sauter la porte de la maison de Marwane Qarasmeh mais que le bâtiment restait debout. Elles n’ont pas donné d’information sur la seconde maison.