Les forces israéliennes ont arrêté plus de 40 membres du Hamas en Cisjordanie, y compris un député palestinien. Les recherches pour retrouver les trois adolescents israéliens kidnappés se sont poursuivies dans la nuit de dimanche ainsi que les mesures répressives contre le mouvement islamiste.

Parmi les membres du Hamas arrêtés par l’armée israélienne dans la nuit, Aziz Dweik, le porte-parole du Hamas au sein du Conseil législatif palestinien, qui a été arrêté chez lui à Hébron, selon les rapports des médias palestiniens et israéliens.

Des raids ont été effectués la nuit dernière pendant laquelle plus de 80 Palestiniens, dont un certain nombre de hauts responsables du Hamas, ont été placés en détention.

Plus de 150 suspects palestiniens ont été arrêtés à la suite de l’enlèvement, a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a accusé le Hamas de l’enlèvement des trois adolescents israéliens, Eyal Yifrach, Gil-ad Shaar et Naftali Frankel, qui ont été enlevés jeudi soir. Le Hamas a nié être derrière la disparition, mais a fait l’éloge de l’enlèvement.

Selon un rapport de la radio israélienne, Tsahal a effectué des arrestations dans les zones de Jénine, Ramallah et Hébron dimanche soir et lundi matin. Au milieu des arrestations, des sources palestiniennes ont déclaré à l’AFP que les forces israéliennes ont abattu un Palestinien de 19 ans dans le camp de réfugiés de Jelazoun près de Ramallah lundi matin.

« Les efforts de Tsahal visent à connaître le maximum d’informations sur cet enlèvement et sur ceux qui, d’une manière ou d’une autre y ont participé ou ont une connaissance de la localisation de Gil-ad Shaar, Naftali Frqnkel et Eyal Yifrach », a déclaré le porte-parole de l’armée Peter Lerner.

Un haut responsable de l’armée israélienne a déclaré que toute l’énergie est portée sur la répression contre les terroristes du Hamas. « Nous devons faire face à une intensification de nos efforts contre le Hamas », a-t-il encore ajouté selon le site Ynet.

Israël a augmenté de manière significative sa présence sécuritaire à Hébron, dès dimanche après-midi. Un bouclage a été imposé sur la ville dans laquelle l’armée israélienne a concentré ses efforts pour traquer les responsables de l’enlèvement.

Dimanche soir, des soldats de l’armée israélienne ont convergé sur une maison de Hebron et ont arrêté deux hommes qui seraient en relation avec l’enlèvement.

Selon des sources palestiniennes, l’armée israélienne a lancé un missile sur le bâtiment, provoquant une forte explosion. Un autre rapport fait état d’une explosion qui s’est produite lorsque des soldats ont fait exploser une charge d’explosifs devant la porte de la maison.

Au moins un Palestinien aurait été blessé dans l’explosion, selon certaines sources.