L’armée israélienne a annoncé vendredi avoir découvert un tunnel à Gaza, creusé pour servir à perpétrer une attaque terroriste.

Le Hamas a rejeté l’idée, affirmant quelques heures après sa découverte qu’il s’agissait d’un ancien tunnel.

L’un des responsables de l’armée israélienne a déclaré que le tunnel découvert mardi atteignait des centaines de mètres à l’intérieur d’Israël,  « à proximité des communautés civiles » . Sa profondeur dépasse les dizaines de mètres sous terre.

Un responsable de l’armée israélienne a déclaré que le tunnel était l’un des plus grands, sinon le plus grand, jamais découvert, ajoutant que l’armée ne connaissait pas l’ampleur de ses véritables dimensions.

« Ce tunnel de ‘pointe’ a été conçu pour entrer directement en lien avec le territoire israélien, et permettre à des terroristes du Hamas d’atteindre et de blesser des civils israéliens », a déclaré le porte-parole de l’armée, le lieutenant-colonel Peter Lerner dans un communiqué.

Il a ajouté que le tunnel pourrait être utilisé lors d’une attaque terroriste ou d’une tentative d’enlèvement.

L’armée a déclaré qu’une enquête du tunnel était en cours.

Dans une déclaration séparée, l’armée a qualifié la découverte du tunnel de coup porté à la souveraineté israélienne et affirmé que cela violait le cessez-le-feu négocié après l’opération de Pilier de Défense de 2012, contre la bande de Gaza.

Le responsable de l’armée a déclaré qu’un générateur et que d’autres outils ont été trouvés dans le tunnel, attestant que le travail avait été réalisé récemment.

Cependant, le Hamas a déclaré jeudi soir que l’armée israélienne avait déjà par le passé trouvé ce « vieux » tunnel et que celui-ci avait été détruit par l’armée. Le groupe terroriste avait commencé à le « réparer ».

Lors d’une conférence de presse, l’aile militaire du Hamas, les Brigades Izz a-Din al-Qassam, ont déclaré qu’une tempête de neige avait détruit le tunnel et non l’armée israélienne.

L’armée a accusé le Hamas de creuser des tunnels « terroristes » sur la bande de Gaza dans le passé, dont trois qui ont été découverts en 2013..

En octobre dernier, l’armée a indiqué avoir trouvé deux tunnels creusés par le Hamas destinés à des attaques terroristes, dont un passage fortifié qui touchait les environs du kibboutz israélien de Ein Hashlosha.

Michael Edelstein, le brigadier général et commandant de la division de Gaza, a qualifié ce tunnel, dont les voûtes ont été fortifiées à l’aide de plus de 500 tonnes en ciment, d' »extrêmement avancé et bien préparé » et a déclaré qu’il était « destiné à servir à des actes de terrorisme visant le voisinage des communautés civiles. »

Cela a pris un an au Hamas pour construire le tunnel, a précisé Edelstein, ce qui renvoie à « une extrême violation » du cessez-le-feu en vigueur après l’opération Pilier de Défense.

La découverte a conduit Israël à faire cesser l’approvisionnement en ciment à Gaza pour plusieurs mois.

Mitch Ginsburg a contribué à cet article.