Un haut responsable militaire aurait déclaré que « l’armée israélienne est à court de fonds » et que celle-ci aurait besoin de « milliards de shekels dans les jours qui viennent afin de continuer à fonctionner ».

Cette source aurait parlé à Arutz 10 de coupures profondes dans le budget de la défense qui mettraient à mal de nombreux programmes de formation de l’armée.

Le haut responsable a évoqué le fait que l’armée aurait diminué le nombre d’unités blindées et d’avions de combat. Elle aurait licencié près d’un millier de personnes en moins de trois mois, ce qui ne serait pas suffisant compte tenu du manque de liquidités.

« Dans les prochains jours, le chef d’Etat major Benny Gantz décidera quelles formations et quels programmes annuler » a-t-il encore déclaré.