L’armée ouvre une enquête sur un « terroriste » palestinien blessé par balles
Rechercher

L’armée ouvre une enquête sur un « terroriste » palestinien blessé par balles

Des soldats avaient dit que l'homme avait paru sortir un couteau de sa poche mais aucune arme blanche n'a été retrouvée dans le secteur

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Soldats israéliens à un checkpoint à l'entrée du village palestinien de Yatta, en Cisjordanie, le 9 juin 2016. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)
Soldats israéliens à un checkpoint à l'entrée du village palestinien de Yatta, en Cisjordanie, le 9 juin 2016. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)

L’armée a ouvert mardi une enquête après que des soldats ont ouvert le feu sur un Palestinien qui, selon eux, avait semblé sortir une arme blanche de sa poche. Aucune arme similaire n’a été retrouvée sur lui.

Dans un communiqué, l’armée israélienne a fait savoir que les militaires avaient vu un groupe de Palestiniens s’approchant de la clôture de l’implantation d’Ariel « de manière suspecte ».

Les soldats ont ouvert le feu sur l’un des hommes après qu’il a paru « sortir un couteau de sa poche », a ajouté l’armée.

Toutefois, après avoir effectué des recherches dans la zone, l’armée n’a découvert aucune arme blanche, a fait savoir un porte-parole.

Le Palestinien blessé a été soigné sur place avant d’être évacué vers un hôpital.

« Cet incident sera examiné », a indiqué l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...