Dimanche soir, l’armée israélienne a publié les noms de cinq des treize soldats tués au combat dans la bande de Gaza avant l’aube.

Il s’agit du major Tsafrir Baror, 32 ans, de Holon, du capitaine Tsvi Kaplan, 28 ans, du kibboutz Meirav, du sergent Gilad Yacoby, 21 ans, de Kiryat Ono, du sergent Oz Mendelovich, 21 ans, de Atzmon et du sergent Sean Carmeli, 21 ans, de Raanana.

Le major Tsafrir Baror de Holon avait servi dans la brigade Golani au cours des 14 dernières années et avait combattu dans la bande de Gaza, au Liban et en Cisjordanie. Il laisse derrière lui une femme, enceinte de 8 mois, et une fille de 1 an.

Le major Tsafrir Baror de Holon mort au combat à Gaza (Crédit : autorisation)

Le major Tsafrir Baror de Holon mort au combat à Gaza (Crédit : autorisation)

Le capitaine Tsvi Kaplan du kibboutz Meirav a grandi à Haïfa. Il a occupé divers postes de commandement dans la brigade Golani et a été appelé à devenir un chef de brigade au cours des derniers mois. Il laisse derrière lui une femme et deux enfants, âgés de 5 ans et de 3 ans.

Le capitaine Tsvi Kaplan du kibboutz Meirav mort au combat à Gaza (Crédit : autorisation)

Le capitaine Tsvi Kaplan du kibboutz Meirav mort au combat à Gaza (Crédit : autorisation)

Le sergent Gilad Yacoby de Kiryat Ono a été recruté en mars 2012. Sa famille l’a décrit comme un fan de sport et de musique qui était aussi très motivé pour servir dans l’armée israélienne. Il laisse derrière lui ses parents et ses deux sœurs.

Le sergent Gilad Yacoby mort au combat à Gaza (Crédit : autorisation)

Le sergent Gilad Yacoby mort au combat à Gaza (Crédit : autorisation)

Le sergent Oz Mendelovich de Atzmon en Galilée a reçu la visite de son père Ofer quelques jours avant d’entrer dans la bande de Gaza. Ofer a expliqué qu’il avait pris un train vers le sud pour voir son fils il y a une semaine parce qu’il avait eu « un mauvais pressentiment ». Il a pris une photo de son fils avec ses amis, mais a pensé que c’était un acte de mauvais augure. Oz a rigolé en disant « Mais tu as déjà pris ma photo ! ». Il laisse derrière lui ses parents, une soeur et un frère.

Le sergent Oz Mendelovich mort au combat à Gaza (Crédit : autorisation)

Le sergent Oz Mendelovich mort au combat à Gaza (Crédit : autorisation)

Le sergent Sean Carmeli de Raanana est né et a grandi au Texas. Il a immigré en Israël en 2009, rejoignant ses deux soeurs. Son recrutement dans la brigade Golani date de 2012. Ses parents sont en chemin vers Israël après avoir appris la nouvelle de la mort de leur fils.

Le sergent Sean Carmeli mort au combat à Gaza (Crédit : autorisation)

Le sergent Sean Carmeli mort au combat à Gaza (Crédit : autorisation)

Les combats dimanche ont eu lieu dans le quartier de Shejaiya à Gaza City, dans la partie nord de la bande de Gaza, un bastion du Hamas qui abrite quelques 100 000 personnes.

Sept des soldats tués dimanche sont morts peu après 1h du matin quand une mine anti-char a explosé sous un transporteur de troupes blindé israélien.

Un autre soldat a été tué dans un échange de tirs environ 20 minutes plus tard.

Deux autres soldats ont été tués dans des échanges de tirs avec le Hamas vers 6h, et trois autres sont morts quand un missile anti-char a été tiré sur un bâtiment dans lequel ils mettaient en place un poste de commandement.

Dans les combats, un nombre indéterminé de soldats ont également été blessés, dont le colonel Ghassan Elian, le commandant de la Brigade Golani, dont la blessure a été jugée légère à modérée.

Le Chef d’état-major de l’armée israélienne Benny Gantz a déclaré que l’armée israélienne ne serait pas découragée par les morts au cours de la mission, qui est de rétablir une sécurité durable pour les citoyens d’Israël. Il a dit que l’armée israélienne « apprendrait de ces attaques » et que « l’ennemi s’est préparé » pour le conflit avec Israël.

« Dans la bataille, il y a des victimes, mais notre rôle est de remplir des missions – et nous allons continuer celle-ci », a déclaré Benny Gantz. « Les habitants de Shejaiya, aussi, savent qu’ils ont été victimes de tout ce qui a été mis en place par le personnel du Hamas dans le quartier ».

Pour le « malheur des habitants de Gaza », Gantz a déclaré que le Hamas « au lieu de construire des maisons, des écoles, des hôpitaux et des usines » a construit une machine de guerre dans les zones résidentielles.

Surtout, a déclaré Gantz, l’offensive de l’armée contre le Hamas « se déroule bien », et les soldats font « un travail fantastique ». Il a ajouté : « Je suis fier d’eux. Tout Israël devrait être fier d’eux ».

L’embuscade dans laquelle sept soldats ont été tués a déclenché un lourd bombardement aérien de la région, entraînant des milliers de résidents à fuir à pied, a rapporté l’AFP.

Les rapports cités par des responsables médicaux palestiniens à Gaza affirment que plus de 70 Palestiniens, dont de nombreux civils, ont été tués dans les combats. Des milliers d’autres ont fui le quartier.

Quatre autres soldats de Tsahal ont été tués dans les combats samedi.

Mitch Ginsburg a contribué à cet article.